Qu’elles soient de polo, élastiques, de repos,…les bandes (selon certains cas), sont à usage ponctuel ou régulier.

– Les bandes de travail : attention à la pause ! Trop serrées, elles risquent de comprimer le membre et d’occasionner des lésions. Trop lâches, elles ne servent à rien… Par contre, lorsqu’elles sont confortablement posées, elle offrent un soutien tendineux très avantageux.

– Les bandes de polo : peu élastiques car elles sont composées de matière polaire, ces bandes offrent une protection plutôt légère. Elles soutiennent modérément le tendon. Principalement utilisées pour protéger l’avant du canon. Leur niveau de soutien pourrait se situer entre celui de bandes de travail et celui de guêtres fermées.

– Les bandes de repos : leur vocation est de soutenir les membres au repos. Elles sont tissées, peu ou pas du tout élastiques, plus longues que les autres bandes (avec la possibilité d’ajouter des flanelles), et ne doivent surtout pas être posées sur un cheval au travail. Elles peuvent être posées pour un transport. Elles aident au soutien du boulet et favorisent le gainage des tendons après un effort.

Voici le seul résultat

Bandes Glitter – JACSON

39,95

Bandes polaires avec des paillettes argentées sur la fermeture velcro.

Logo brodé sur le velcro.

3m de long.

Lot de 4.